Rez de chaussée et patio


Le patio et au centre du blockhaus et entouré des pièces du mess.


Les boiseries tiennent bon malgré l'humidité et la poutre est particulière...


...elle est gravée en vieil allemand d'une phrase de Goethe...


... Ullen Gewalten zum


Troe sich erhalten...


... Aprés pas mal de recherches j'ai retrouvé jusqu'au poème d'où cette phrase fut tirée


détails


détails


détails


détails


détails


Notez les jeux de pose des briques, utilisant des tailles différentes suivant le positionnement.


La partie abritée du patio...


...ses boiseries intactes.


détails


détails


Ces dernières tempêtes peuvent casser quelques carreaux.


Chaque fenêtre faite main à la cote variable (de peu) de chaque ouverture.


Vue de la tour depuis le patio, à l'époque, un poteau porte drapeau et du sable/terre/gravier sans doute. Les bananiers et bambous sont présent depuis 25 ans et protégent aussi le patio, prenant ainsi les tempêtes ainsi que le plein soleil et le trop plein d'eau.


Vu depuis le patio du petit sous bois (et sa faune fragile) entourant le blockhaus.


Tout était boisé.


détails


détails


Toujours le même problème de fers qui explosent les bords faute de mieux pouvoir goudronner.


L'ancien mess/bar.


Contre-plongée sur l'entrée du bunker.


Bois plus solide que murs !!


détails


détails


La sortie tuyau poêle date des années 50.


Fenêtres, peintures d'époques et toujours fonctionnelles en attendant remise en beauté si…


détails


détails


détails


détails


Et bien sur les briques aussi sont d'époque...


détails


détails


... et même quelques tuyaux rouillés montrent aussi une technique du passé.


détails


détails


Interrupteur en pure bakélite, mais le seul qui restait...


...comme cette ampoule, que je n'ai jamais osé mettre en marche bien qu'elle n'ait pas connue l'obsolescence programmée.


Le parterre de briques et sa lente érosion.


Le carrelage n'était posé que dans les toilettes des hommes et des officiers et les tommettes aux entrées de couloir.


détails


Urinoir d'officier.


Vasistas d'alors, avec un rabat/glissière en toile pour se cacher de l'aviation allié.


On peut les refaire tous depuis les cotes de celui qui reste.


détails


Les portes étaient assez variées...


...les seuls carreaux d'époque encore intacts, ils étaient très fins...


...Contrairement à ceux des lourdes portes des chambres.(supposées).


détails


Toute la partie sud les possède encore...


...avec des variantes de couleurs (médecin, vaguemestre etc. )


détails


Vue intérieure d'une fenêtre coté sud.


Fin du détour patio.

| Retour au menu photos |

web analytics